CONFÉDÉRATION DES COMPAGNONNAGES EUROPÉENS/EUROPÄISCHE
GESELLENZÜNFTE


Association transnationale née en 1951 sous les auspices de l'UNESCO
dotée d'un statut participatif à la Conférence des OING du Conseil de l'Europe

CONFÉDÉRATION DES COMPAGNONNAGES EUROPÉENS/EUROPÄISCHE GESELLENZUNFTE CCEG
Logo CCEG sans devises.jpg
Conférence des OING Conseil de l'Europe CCEG

L'Union Compagnonnique est adhérente à la C.C.E.G. depuis la création de la confédération.

Cette organisation transnationale est destinée à favoriser les échanges et les rencontres entre les membres du compagnonnage de rites français (France, Suisse, Belgique) et les membres du compagnonnage de rites germaniques (Allemagne, Suisse, Autriche, Scandinavie).


En 2022, l'assemblée générale de la CCEG a été organisée par l'UNION COMPAGNONNIQUE et la Cayenne de Dambach-la-Ville. Elle s'est tenue les 7-8-9 octobre à Châtenois, près de Sélestat.

Compagnonnages Européens Europäische Gesellenzünfte CCEG

La C.C.E.G. est une association loi de 1901 dont le siège est à Paris. Ses missions sont les suivantes :

  • Promouvoir les traditions des compagnonnages européens afin de développer une meilleure compréhension entre les peuples.

  • Favoriser la mobilité des jeunes professionnels en les sensibilisant au voyage, à la formation professionnelle et humaine.

  • Entretenir des relations de métiers entre les 9 sociétés adhérentes de la confédération.

 

  • Aider et faciliter le perfectionnement professionnel.

 

  • Favoriser une plus grande fraternité et tolérance entre les peuples par le voyage et le métier.

Activités :


La CCEG édite son propre journal : Le BULLETIN est une revue semestrielle bilingue franco-allemande, dont plusieurs exemplaires sont envoyés dans chacune de nos cayennes. Chacun peut s'enquérir auprès de sa cayenne pour obtenir le dernier exemplaire.

La confédération organise des assemblées et rencontres, propose des stages de formation professionnelle et favorise l’accueil de jeunes itinérants dans les maisons des Compagnons d'autres sociétés et à l'étranger (principalement en Europe).

BULLETIN CCEG
BULLETIN Compagnonnages Europe Gesellenzünfte CCEG
BULLETINnr82.jpg

HISTOIRE


Les premiers contacts:

Avant même le création de la CCEG, des contacts existaient entre compagnonnages allemand et français, comme l'atteste la photo ci-contre, datée du 12 octobre 1930, qui fût prise à Paris lors d'un hommage à George Sand. On reconnaît les Allemands en tenue.

Les prémices de la confédération datent de 1939. En effet, Roger Lecotté, qui sera le premier conservateur du musée du Compagnonnage à Tours, organise une exposition intitulée «Les Compagnons du Tour de France» et évoque alors le souhait de donner une dimension européenne à ce projet. La déclaration de guerre entre l'Allemagne et la France coupera court à cette initiative.
Durant la seconde guerre mondiale, en France comme en Allemagne, le compagnonnage est proscrit.

1930-GeorgeSand.jpg

De l'après-guerre à aujourd'hui :

En 1951, toujours sous l'impulsion de Roger Lecotté, à l'occasion du bimillénaire de Paris, une grande exposition intitulée «Paris et les Compagnons du Tour de France» était présentée au Musée National des Art et traditions Populaires.
Roger Lecotté prend l'initiative de mettre en rapport les Compagnons des deux côtés du Rhin : l'Union Compagnonnique (UCDDU) et les sociétés qui allaient se regrouper pour former la Fédération Compagnonniques (FCMB) furent d'emblée favorables au projet !

En Avril de cette même année, 4 Compagnons charpentiers allemands de la société des Honnêtes étrangers charpentiers et couvreurs d'Allemagne (cravates noires) furent reçus une semaine à Paris à l'occasion d'une exposition nationale du travail au Palais de Chaillot.

En Novembre, 4 Compagnons français accompagnèrent Roger Lecotté et Monsieur Vergnole, conseiller municipal de Paris et président des expositions du travail, à Hambourg et entamèrent des concertations en vue d'un rapprochement.

L'assemblée constituante a eu lieu le 16 novembre 1952 à Tours et le Compagnon charpentier Aimé Liabastre de la cayenne des CCDD de Toulouse fut élu premier président.


Le principe d'un rassemblement tous les 5 ans était alors retenu, dispositif complété par des assemblées générales annuelles.

Le premier conseil d'administration eut lieu début décembre et la première assemblée générale s'est tenue le 20 décembre 1952 à Paris.
Les premiers statuts ont été déposés à la Préfecture de police de Paris le 7 février 1953, enregistrés sous le n° 53-104 et publiés le 6 mars 1953 dans le numéro 56 du journal officiel.

Le premier rassemblement européen des compagnonnages s'est tenu les 15 et 16 Août 1953 à Luxembourg. Étaient présent à cet événement, une représentante de l'Unesco, un représentant du gouvernement allemand, l'Ambassadeur de France en République Fédérale d'Allemagne et des représentants des chambres professionnelles, patronales et ouvrières.

700 compagnons étaient rassemblés ! Les Compagnons français étaient de l'Union Compagnonnique
et de la toute nouvelle Fédération Compagnonnique. Les Compagnons allemands et suisses étaient de la société des Honnêtes étrangers charpentiers et couvreurs et de la société des Honnêtes étrangers et résidents maçons et tailleurs de pierre.

En 1958, ce comité prend d'abord le nom de CEG pour Compagnonnages Européens Gesellenzünfte. Cette dénomination deviendra CCEG en 1983, avec l'ajout d'un C pour Confédération.

En avril 1978, la CCEG est dotée d'un statut consultatif auprès du Conseil de l'Europe en devenant membre de la Conférence des organisations internationales non gouvernementales (OING) qui se rassemble à Strasbourg. Ce statut devient participatif en 2003.

LES 9 SOCIÉTÉS ADHÉRENTES



Allemagne / Autriche / Suisse :
 

(Honnêtes étrangers et résidents Maçons et Tailleurs de pierre, cravates noires) depuis 1952

 

(Honnêtes Charpentiers et Couvreurs-ardoisiers, cravates noires) depuis 1952

 

 

  • Rolandschacht (Rolandsbrüder)  (Frères de Roland, cravates bleues) depuis 1980

 

France / Suisse :

 

 

 

Scandinavie :

  • CUK-Naverne  (Association des voyageurs scandinaves) depuis 1963

 

Belgique :

 

  • Fédération Compagnonnique Belgique (F.C.B.)  depuis1958

Drapeau fédéraliste européen CCEG

LE SAVIEZ-VOUS ?!

La bannière de la CCEG est directement inspirée du drapeau fédéraliste, emblème du Mouvement européen international fondé en 1948,  considéré comme l'ancêtre du drapeau européen actuel.
E vert sur fond blanc, il évoque un caleçon d'itinérant séchant sur un pré !

 

CCEG Compagnon Gesellen

CHARLIE "SONDERBOURG 2021"

Charlie CCEG Compagnon Gesellen C.C.E.G.

ACTIONS COMMUNES

Travailler ensemble :

Outre les embauches individuelles entre pays européens, les itinérants de l'Union Compagnonnique sont invités à être plus actifs au sein de la CCEG.

Il y a la possibilité de participer aux activités du projet CASA CALFELOR à Sibu en Roumanie. L'autre lieu de coopération important est l'EUROPAHAUS à Dümmer en Allemagne.

Plus d'info sur le site de la CCEG :        www.cceg.eu

Wandergesellen Avignon CCEG
Union Compagnonnique des Devoirs Unis CCEG
CCEG EUROPE Compagnons Wandergesselen

L'Union Compagnonnique et la CCEG :

Des Compagnons des Devoirs Unis sont à l'origine de la naissance de la CCEG. Remarquable exemple de réconciliation entre Allemands et Français, seulement 6 ans après la fin de la seconde guerre mondiale, c'est pour cet exemple d'activisme pacifique, par le métier, que la CCEG a été soutenue par l'UNESCO à sa création, et plus tard reconnue par le Conseil de l'Europe. C'est un héritage précieux qu'il convient de faire vivre pour continuer à le transmettre.

En 2022, l'assemblée générale de la CCEG a été organisée par l'UNION COMPAGNONNIQUE et la Cayenne de Dambach-la-Ville. Elle s'est tenue les 7-8-9 octobre à Châtenois, près de Sélestat.

CCEG GESELLENZUNFTE COMPAGNON

rédaction : Angevin la Liberté, CSSPDDU

avec le soutien de Tarnais la Recherche de L’Harmonie, CMDDU